mardi 28 mars 2017

Ramen japonais maison



Je vais me sentir moins coupable! haha


Comme une personne vivant au Japon, je suis triste de la manière dont est parfois traité le ramen dans l’ouest, considéré comme l’incarnation de la malbouffe. Ici, dans son pays d’origine, le ramen est un plat que vous pouvez manger tous les jours sans tomber malade. Et bien sûr le goût est incomparable.
Cette recette va vous apprendre comment faire de véritables ramens à partir de rien, avec un coût légèrement plus haut qu’un paquet de ramen instantané (en fonction de ce que vous faites pour la soupe). Elle demande un certain effort supplémentaire, mais si vous aimez la cuisine et savez comment pétrir les choses, cela ne posera aucune difficulté !

Préparation des nouilles de ramens maison

Étape 1 : Rassemblez vos ingrédients

Vous aurez besoin de :
  • 3/4 tasses de farine (voir ci-dessous)
  • 1 œuf
  • 3/4 de cuillère à café de sel (ou au goût)
  • 3 cuillère à soupe d’eau (en fonction de la farine et de l’humidité)
Au Japon, il n’y a pas de farine tout usage, mais seulement des farines avec une faible ou une haute teneur en gluten, que nous devons mélanger. Si vous pouvez vous procurer facilement ces farines, vous devrez mélanger 1 part de farine faible en gluten pour 2 parts de farine riche en gluten. Sinon, il suffit d’utiliser la farine tout usage. Ce n’est pas vital pour les réaliser les nouilles.
Cette pâte double voire quadruple même très bien, même si la pâte devient plus difficile à pétrir.

Étape 2 : Mélangez.

Mélangez les ingrédients secs.
Faites un puits au centre puis battez les œufs et l’eau à l’intérieur.
Ensuite, combinez lentement les ingrédients ensemble.

Étape 3: Pétrissez la pâte.

Une fois que vos ingrédients sont bien combinés et forment une pâte uniforme, videz la sur votre comptoir propre et commencez à pétrir. La pâte devrait être un peu plus rigide qu’une pâte à pain.
La pâte est prête quand les mains sont assez propres et la pâte ne colle plus autant (voir photo ci-contre). Quand la consistance est bonne, vous devriez pouvoir lever la main et elle doit tomber après environ une seconde.
Si elle est trop collante, ajoutez un peu de farine et pétrissez. Si elle ne colle pas du tout, ajouter de l’eau quelques gouttes à la fois.

Étape 4 : Laissez reposer.

La pâte doit reposer avant d’être étirée, sinon vous ne pourrez pas former de belles nouilles minces.
Placez la pâte dans un linge humide puis attendez au moins 30 minutes l’été et jusqu’à 2 heures en hiver.

Étape 5: Étalez la pâte !

Prenez la boule de pâte et si vous faites une portion double ou triple de cette recette, divisez-la afin d’avoir une seule portion (sinon, vous aurez un cercle massif de pâte que vous ne pourrez pas travailler). Saupoudrez généreusement de la farine sur ​​la pâte puis prenez un rouleau à pâtisserie et commencez à l’étaler. Vous pourriez utiliser un rouleau à raviolis si vous avez la chance d’en disposer. Si vous le pouvez, faites-le à environ 1 mm d’épaisseur. Si elle commence à coller, ajoutez de la farine sèche dessus.
Si la pâte commence à revenir à sa forme initiale, laissez reposer pendant une minute ou deux.

Étape 6 : Coupez la pâte !

Prenez la feuille de pâte et mettez-la sur une planche à découper afin de ne pas endommager votre plan de travail. Étalez la farine généreusement sur la surface, car si elle commence à coller lorsque vous la découper, les ramens seront ruinés. Pliez-la deux fois dans la même direction à chaque fois que vous étalez la farine sur la surface. Enfin, ajoutez un peu de farine sur le dessus. Ne vous inquiétez pas, toute cette farine en surplus sera aussitôt nettoyée lors de l’ébullition. La farine dans l’eau permet également de conserver les nouilles ensemble.
Une fois que la pâte est pliée dans une bande, commencez à la découper. Un couteau avec une lame large est l’idéal, mais n’importe quel couteau conviendra tant qu’il est assez grand.
Ponctuellement, ajoutez un peu de farine. Cela ne fera pas de mal et mieux vaut être prudent que désolé. Commencez à faire bouillir de l’eau.
Une fois que vous avez un tas de belles nouilles découpées, jouez avec vos doigts pour les déplier. Faites juste attention de ne pas les casser.

Étape 7: Faites bouillir !

Une fois que l’eau bout, salez-là, puis déposez délicatement les nouilles à la surface de l’eau. Si vous les plonger au fond de l’eau, elles vont coller. Mélangez les nouilles avec des baguettes.
Tant que l’eau est assez chaude, elles devraient commencer à flotter.
Habituellement, je laisse cuire les nouilles dans l’eau bouillante environ 4 minutes, selon la finesse recherchée pour les nouilles. La meilleure façon est de simplement goûter les pâtes et de les égoutter quand elles sont juste assez molles. Vous pouvez aussi faire bouillir des légumes ou de la viande avec les nouilles pour les faire cuire, assurez-vous que l’eau continue de bouillir lorsque vous les ajouter.

Etape 8: Ajoutez un peu de soupe et dégustez !

Vous pouvez mélanger un concentré de bouillon de poulet et de la sauce soja (ou miso). Mais si vous êtes désespéré vous pouvez utiliser le paquet de saveur de ramen instantané. En revanche, n’utilisez surtout pas de la sauce soja ou miso sans bouillon, car cela aura un très mauvais goût.
Si vous faites ou avez déjà votre propre bouillon, alors oui, juste le bouillon et certains assaisonnement conviendront parfaitement. Vous pouvez également faire une soupe Tonkotsu avec un os de porc, mais cela requiert environ une journée de mijotage et de réduction.
Les épinards et le chou chinois (hakusai) vont très bien avec le ramen, comme la plupart des légumes au goût non prononcé. Vous pouvez également ajouter du maïs, des pois ou toute autre légume surgelé. Les oeufs se marient également très bien avec la soupe (beaucoup de ramens en contiennent), qu’ils soient durs ou mélangés directement avec la soupe.
Enfin, examinons le prix. Les œufs, la farine et le sel devraient vous revenir autour de 50 centimes d’euros. Selon combien vous dépensez pour votre soupe, vous devriez obtenir un bol de ramen décent pour environ un euro d’ingrédients. Pas beaucoup plus cher qu’un paquet de ramen instantané ! Vous pouvez, bien sûr, vous lâcher sur les condiments.



Recette et photo ici

Aucun commentaire: